Brignais.com Brignais.com
-

Parlons Brignais / Tribune de Novembre 2016




Parlons lobby…

Deux événements importants ont marqué cette rentrée :

Les transports en commun en déroute :

Des jeunes et des familles paniqués à l’idée de ne pas pouvoir accéder ou revenir de l’école dans de bonnes conditions, c’est ce qui est arrivé à notre commune au moment de la rentrée scolaire, et qui perdure à ce jour.
Lors des dernières élections, nous avions fait campagne sur le thème des transports en commune : à Brignais comme à Saint Genis Laval.

La majorité depuis plus de 20 ans s’oppose à une réflexion sur le sujet. Dans sa communication, elle affirme se mobiliser pour les transports en commun et accuse le Département de tous les maux. En réalité, le Département du Rhône fait de son mieux pour gérer son budget. Ses décisions sont somme toute, logiques. Ce qui ne l’est pas, c’est la passivité de la commune de Brignais qui compte sur les autres pour régler ce problème majeur et refuse de le prendre à bras le corps. M. Le Maire explique qu’il a fait économiser 200 K€ par an en profitant de l’effet d’aubaine des cars du Rhône qui passent par Brignais avant d’arriver dans la Métropole. Il oublie de dire que ce sont d’abord les entreprises de plus de 20 salariés qui ont fait des millions d’économie (tant mieux pour elles), mais au détriment de l’intérêt général. Avant d’être Maire, le premier élu de notre commune a choisi d’être le chef de file d’un lobby qui ne veut pas payer les taxes de transport que toutes les entreprises de la Métropole supportent depuis des décennies.
Alors, maintenant une navette ? Pour combien de temps, pour quels services, à quel coût (au passage supporté par les Brignairots) ?

Le Maire tient un discours sur l’environnement et le social, mais refuse que Brignais se dote de transports en commun dignes d’une commune appartenant – qu’on le veuille ou non – à une agglomération de 1,5 millions d’habitants. Quelle hypocrisie !

Le lancement des travaux pour la rénovation des Pérouses, et la pose d’une première pierre fin septembre :

5 ans de travaux sont à venir. A l’issue cette opération considérable, le quartier, rénové, va passer de 350 à plus de 500 logements dont 60% seront des logements sociaux au lieu de 100% actuellement. Pour les centaines d’habitants du quartier qui vont vivre ce chantier, ce sont des moments difficiles en perspective.

En rapport avec le sujet sur les transports, on rappellera que le quartier n’est pas desservi par les transports en commun comme il se devrait. Il serait bien que la future navette pense à lui !

Le groupe Parlons Brignais vous souhaite une bonne fin d’année.
Serge Bérard, Valérie Grillon, Bernard Bisch, Anne Claire Rouanet, Jacques Blouin.

02/11/2016
Lu 165 fois