Brignais.com Brignais.com
-

Parlons Brignais / Tribune de Novembre 2017




Transfert de dette

Le chantier des Pérouses avance, et impose la démolition de l’accueil petite enfance géré par le centre social. Dans le but d’aider le centre social à poursuivre son action, la commune acquiert un local, sur le site des Pérouses, qui lui sera loué.

Favorable à ce projet, nous n’avons pas compris pourquoi la majorité impose au Centre social de s’endetter de plus de 100 000€ pour participer à cette acquisition. Le Centre Social aura bientôt à investir pour meubler et adapter le local, il aura alors bien besoin de toutes ses ressources. En contrepartie de cet investissement le Centre Social ne sera propriétaire de … rien. D’ailleurs la banque prêteuse ne s’y est pas trompée, exigeant que la commune donne sa caution pour cette opération.

Pourquoi transformer un dossier simple en un montage compliqué, si ce n’est pour améliorer la présentation des comptes de la commune, en déplaçant une dette vers le Centre Social.

40 000€ pour faire joli,

L’élu municipal Brignairot délégué au mode doux n’est pas élu à la Communauté de Communes de la Vallée du Garon. Or, c’est la CCVG qui dispose de cette compétence avec les moyens techniques et financiers associés. C’est donc sans moyens que la commune de Brignais essaie de compléter l’action de la CCVG, sur ses propres ressources. C’est ainsi que les berges du Garon ont été aménagées. Situé entre le vieux pont et la place du marché le cheminement exclut les personnes à mobilité réduite, les cyclistes sans parler des poussettes... Un projet à 40 000€ pour faire joli : ni fait ni à faire !

Jumelage : la fête a été belle

La fête du jumelage qui s’est déroulée le week-end du 14 octobre avec nos amis allemands et alsaciens a été une belle réussite.

La qualité de l’organisation, l’implication des services communaux et des associations, la forte participation des Brignairots, et le temps estival ont permis de vivre un heureux moment européen.

La remise de la médaille de la commune à des Brignairots qui, depuis 30 ans ont œuvré pour que perdure ce jumelage a été un moment important des cérémonies. Une façon de nous rappeler que notre action au quotidien doit respecter le travail fait par nos prédécesseurs.

Nous vous souhaitons une bonne fin d’année.

Pour Parlons Brignais,

Serge Bérard, Valérie Grillon, Bernard Bisch, Anne Claire Rouanet, Jacques Blouin



27/10/2017
Lu 114 fois