Brignais.com Brignais.com
-

Parlons Brignais / Tribune de juillet 2017




Parlons finances …

Le compte administratif 2016 a été présenté lors des derniers conseils de la commune et de la CCVG.

Concernant Brignais, nous constatons une stabilité du résultat et du fait d’investissements réduits en 2016 une bonne maîtrise de l’endettement de la commune.

Au sein de notre Communauté de Communes, il n’en va pas de même. Le résultat s’effondre du fait des charges supplémentaires liées aux nouvelles compétences acquises et au poids de la gestion du nouveau centre nautique. Dans le même temps, l’endettement atteint un niveau important qu’il convient maintenant de ne pas dépasser. Aussi, la CCVG qui exerce les compétences voiries / modes doux, économie (zones d’activités) etc … aura du mal à faire face aux investissements nécessaires pour seulement maintenir ses infrastructures. A ce stade, il faudrait les diviser par deux par rapport aux réalisations des années précédentes !

Parlons urbanisme

Le mois de juin aura été le mois du lancement du projet d’aménagement du quartier de la gare. La présentation faite par l’OPAC et ses partenaires a permis de prendre la mesure des transformations à venir : celles programmées du fait des terrains détenus par l’OPAC (encadré en rouge ci-dessous) et celles à venir lorsque l’ensemble de l’espace concerné aura muté.

6000 M2 de bureau et 70 logements vont être engagés rapidement. On peut s’attendre à la création d’au moins 200 logements sur ce secteur à échéance de quelques années. De 2017 à 2022, nous estimons à 1000 le nombre de nouveaux logements livrés à Brignais sur les secteurs urbanisables. Nous confirmons notre volonté de geler le secteur de Rochilly à 10 ans dans le futur PLU.

Parlons vie publique et vie privée :
Une délibération sur la cession d’un terrain de 600 M2 appartenant à la commune, à M. le Maire en personne (via une société immobilière dont il est propriétaire), a été retirée lors du CM de mai, suite à notre demande. Cette décision est de bon sens. Au moment où nos concitoyens s’interrogent sur les pratiques de certains élus, où une nouvelle loi de moralisation de la vie politique se met en place, il était inopportun de s’engager dans un débat qui aurait pu mettre mal à l’aise le Maire lui-même, les conseillers de son groupe et les groupes minoritaires.

Nous vous souhaitons de bonnes vacances.

Pour Parlons Brignais, …
Serge Bérard, Valérie Grillon, Bernard Bisch, Anne Claire Rouanet, Jacques Blouin

29/06/2017
Lu 138 fois