Brignais.com Brignais.com
-

Parlons Brignais / Tribune de juillet 2018




Au sein du Conseil Municipal, chacun vise à défendre au mieux ses convictions. Les débats qui en résultent sont parfois vifs mais restent maîtrisés.

Lors d’un débat récent, un adjoint s’est brusquement emporté à l’encontre de l’élue tête de liste de « Mieux vivre à Brignais ».

Le débat concernait une subvention de 200€ allouée à l’école privée pour financer une formation au secourisme auprès des enfants. Nous même étions favorables, et avons voté cette délibération. L’élue prise à partie, souvent opposée aux subventions apportées à l’école privée, a exprimé son désaccord.

L’adjoint à la vie scolaire, a alors traité notre collègue de « taliban », puis malgré la réaction de nombreux élus, l’a réitéré brutalement, sous le regard impavide du Maire. Nous soutenons l’action en réparation qu’engagera l’élue ainsi insultée.

Quelques jours plus tard, notre groupe a été victime d’une attaque venant du Président du Département du Rhône, lors de l’inauguration des premiers logements sociaux livrés aux Pérouses par l’OPAC.

Le Conseil Municipal de mai demandait aux élus de se prononcer sur une caution bancaire à donner par Brignais à une société HLM pour financer un programme social via le prêt d’un organisme financier. Nous avons interpelé la majorité en nous interrogeant sur le bien-fondé de ces cautions qui engagent la commune sur des dizaines d’années.

Dans son discours inaugural, adressé à l’ensemble des élus et représentants de l’Etat présents, le Président de l’OPAC du Rhône et du Département a mis en cause notre position, traitant hors propos d’un sujet ne concernant ni l’Opac du Rhône ni le Département. L’objectif était simplement de nous discréditer.

On ne peut comprendre cette intervention si on ignore que le suppléant du Président, au Conseil Départemental, est un adjoint au Maire de Brignais...

Derrière ces comportements déplacés se profilent les élections municipales. A l’aune de ces deux exemples nous soulignons un des points clés de notre engagement républicain : le respect des personnes et de la diversité des opinions. Tous les élus doivent se mobiliser pour ne pas sombrer dans des pratiques agressives et déloyales.

Nous vous souhaitons un bel été.

Serge Bérard, Valérie Grillon, Bernard Bisch, Anne Claire Rouanet, Jacques Blouin

04/07/2018
Lu 80 fois