Brignais.com Brignais.com
-

Tous ensemble pour Brignais / Tribune de novembre 2018




LA MOBILITE DE DEMAIN !

Une loi sur les mobilités est actuellement en projet. Elle doit organiser la mobilité de manière globale sur un territoire selon ses besoins. Ce contexte est une véritable opportunité pour Brignais d’être partie prenante dans les discussions à venir.

Brignais a toujours été contre les TCL

FAUX.
L’adhésion aux TCL a été étudiée à plusieurs reprises lors des mandats précédents et la conclusion était la suivante :
- Avec 150 passages de car jusqu’en 2016 et 40 liaisons tram train par jour, chaque étude comparant les coûts et les services ont conclu au maintien du service existant. Ainsi, l’arrivée des TCL sur notre commune aurait engendrée un coût important pour la collectivité (donc répercuté sur nos impôts), sans garantie de desserte supérieure à celle existante.
- La taxe transport - dont le taux restait faible - payée par tous les employeurs de plus de 10 salariés contribuait à une attractivité accrue de notre territoire, favorisant l’arrivée de salariés consommant à Brignais.

A chaque étude, ce sont donc des critères liés au service, au coût, à l’attractivité et à l’adéquation de l’offre à nos besoins qui ont guidé notre choix de conserver le service des Cars du Rhône.

L’offre de transport n’est plus adaptée à Brignais

VRAI.
En septembre 2016, l’offre des Cars du Rhône s’est brutalement effondrée. La municipalité a immédiatement réagi en proposant une navette municipale pour pallier à la disparition des cars en heures creuses. Parallèlement, nous avons poursuivi nos échanges avec le SYTRAL qui, pour des raisons statutaires et financières, nous a indiqué qu’aucune discussion ne serait possible avant 2020.

Le passage aux TCL entraîne une adhésion à la Métropole

FAUX.
L’adhésion au SYTRAL est totalement indépendante d’une intégration à la Métropole. D’autres communes extérieures à la Métropole bénéficient déjà des TCL. En revanche, cette adhésion aura un coût pour la collectivité.

La municipalité travaille sur une offre globale « mobilités »

VRAI.
La notion de mobilités devenue multiple (auto partage, modes doux…) doit être pensée dans sa globalité. Nous travaillons cette question des déplacements au travers des grands projets (Giraudière, Pérouses, Gare), du PLU (création de liaisons, parkings) et de nos aménagements.

La liste Majoritaire TEPB.

05/11/2018
Lu 99 fois